Le guide touristique Périgord Vert
comment venir au Pays Périgord Vert

Art roman en Pays Ribéracois

Nulle part mieux qu'en Périgord ne s'applique l'image décrite par le moine-historien Raoul Glaber : "On eût dit que le monde lui-même se secouait pour dépouiller sa vétusté et revêtait de toutes parts une blanche robe d'églises".

Voilà qui convient  tout particulièrement au Pays Ribéracois, riche de ses nombreuses églises romanes pour la plupart édifiées au cours du XIIe siècle avec des originalités architecturales telles que leurs coupoles ou leurs chambres de défense.


Pour apprécier cette spécificité architecturale, une route touristique reliant une quarantaine d’églises a été créée.  (Carte du circuit des églises romanes disponible dans les Offices de Tourisme du territoire).
 
Eglise forteresse de Grand-Brassac | © Père IgorCertes, une carte de la répartition des églises romanes à coupoles montre que tout le Périgord a usé de ce type de voûte, mais la plus forte densité se situe bien en Pays Ribéracois.  Que la coupole soit unique ou en file (jusqu'à quatre coupoles à Cherval), elle permit de donner le moyen de bâtir de véritables églises-forteresses, offrant ainsi de vastes chambres de défense en plein coeur du village, comme à Saint Martial de Viveyrols, Grand-Brassac, Paussac- St-Vivien, Cherval ou Siorac de Ribérac. La présence de créneaux, de meurtrières, suffit à prouver que ces églises ont servi de donjon et de protection aux habitants pendant les périodes troubles de l'histoire du Périgord.



Portail sculpté de l'église de Faye - Circui roman
Paradoxalement, malgré ce côté protecteur, ces églises sont souvent de taille modeste. Elles présentent des plans très simples : nef unique souvent rectangulaire suivi à l’est d’une abside en demi-cercle ou polygonale. Il est à noter néanmoins des plans originaux comme par exemple à Montagrier où on rencontre des absides tréflées, ou encore des ajouts de bas-côtés. La décoration de ces édifices romans de calcaire blanc reste généralement très pure et sobre, les portails sont rares, si ce n’est à Grand-Brassac (portail fait de remploi), à Faye (portail orné d’un tympan)


 

Fresques de l'église de St-Méard de Dronne
Aux détours de restauration, de belles peintures murales ou fresques peuvent être admirées dans plusieurs de ces édifices religieux, comme à la Collégiale de Ribérac, Saint Méard de Dronne,  Bourg du Bost, Bourg des Maisons ou St-Paul Lizonne. 


Le temps et l'histoire tumultueuse du Périgord ont souvent été les grands ennemis de ces édifices, mais au cours des dernières années de magnifiques restaurations ont redonné leurs lettres de noblesse à ces églises romanes du Périgord.


 
Telles sont brièvement présentées ces églises du Pays Ribéracois qui malgré leur style souvent dépouillé et sévère (à l’inverse de celles des régions voisines comme l’Angoumois et la Saintonge) gardent une profonde pureté et originalité, et font sans nul doute le charme toscan de bien des villages du Ribéracois.


D’après Jean Secret (L’Art en Périgord)

Pour préparer votre Séjour

 

Consulter nos brochures

Agenda

Exposition

Exposition "Trois kilomètres autour d'un silo" Amanda Rackowe à l'Office de Tourisme - Ribérac

"Trois kilomètres autour d'un silo" - Amanda Rackowe - Exposition Peintures. Vernissage le vendredi 24 Février.


Voir tout l'agenda